Née en 1981, Emmanuelle Naharro, dès l’âge de dix ans, découvre la scène dans La Dame de pique de Tchaïkovski à l’Opéra Bastille, sous la direction de Myung-Whun Chung. Après une formation complète à la Maîtrise de Radio France et des études de musicologie à la Sorbonne, elle rejoint le Jeune Chœur de Paris, sous la direction de Laurence Equilbey.
Son registre éclectique va de l’opéra (elle interprète les rôles de Lauretta de Puccini, de Poppea de Monteverdi, de Zerline de Mozart…) à la musique de la Renaissance en passant par l’opérette (elle interprète les rôles de Véronique de Messager, Pauline d’Offenbach, Clariette de Le Coq, Hélène d’Offenbach…), l’oratorio (Vêpres de Monteverdi, Petite Messe solennelle de Rossini, Le Roi David d’Honegger…), le théâtre musical et les créations originales (En Italique de Coralie Fayolle, Placide de Julien Joubert, Les Surprises de l’enfer d’Isabelle Aboulker…).
Elle a la chance de se produire en soliste dans des théâtres parisiens tels que le Théâtre du Rond-Point, la Comédie-Française, l’Auditorium de l’Opéra Bastille…
Elle affectionne particulièrement le répertoire espagnol et se produit régulièrement avec l’Operita Trio dans de nombreux festivals.
Sa passion pour la pédagogie l’amène également à travailler dans divers projets (atelier artistique chant à l’école Jeanne-d’Arc de Colombes auprès des enfants de la chorale A tre voci, atelier auprès d’enfants scolarisés en ZEP sur la comédie musicale hollywoodienne dans le cadre de l’Abbaye aux enfants de la Fondation Royaumont, un projet à Levallois-Perret avec deux classes élémentaires pour découvrir l’opéra avec la finalisation d’un spectacle Il était une voix à l’opéra).
Depuis 2015, Emmanuelle Naharro assure la direction musicale de l’association M’Eloydies dont elle dirige le chœur amateur.