Née à Brest en 1984, Cécile Kontomarkos vit à Athènes jusqu’en 2010, année où elle s’installe à Paris.
Fascinée un jour par une émission de télévision dans laquelle apparaît un pianiste professionnel, elle demande à ses parents de l’inscrire au conservatoire. En 1991, elle commence à pratiquer le piano au conservatoire de la ville d’Argyroupolis. En 2005, elle obtient son diplôme de théorie musicale (harmonie) au conservatoire Mousiki Dimiourgia et, trois ans plus tard, son diplôme de pianiste professionnel (3e cycle supérieur) au conservatoire Mousiki Spoudi.
Pendant deux ans, elle travaille comme pianiste dans une école de danse (Ballet des étoiles) et donne des cours de piano au conservatoire Opéra d’Athènes. Parallèlement, elle suit des séminaires pédagogiques sur le système Orff et Dalcroze ainsi que sur l’enseignement du piano pour les préscolaires.
Attirée par la composition musicale, elle intègre en 2010 l’université Paris – Est Marne-la-Vallée où elle étudie pendant trois ans la MAO (Musique assistée par ordinateur), l’orchestration, la musicologie et la musique électroacoustique. En 2011, elle obtient sa licence d’ingénieur du son et, en 2013, son master 2 en informatique musicale. Durant ces trois ans, elle effectue un stage dans une radio (Aligre FM) et réalise la composition musicale de deux pièces de théâtre (All My Sons d’Arthur Miller et Matia Tessera de Giannis Tsiros) pour THEASI, troupe théâtrale d’Athènes.
À la fin de ses études, elle exerce comme professeur d’éducation musicale remplaçante dans l’Éducation nationale et donne des cours de piano dans diverses associations et organismes (Dynamic Music, Bry-sur-Marne, Melocad). En 2015, elle intègre l’association M’Eloydies comme pianiste de la chorale. La même année, elle passe et réussit son Capes-Éducation musicale et chant choral.
Cécile Kontomarkos travaille aujourd’hui comme professeur d’éducation musicale en établissement du second degré et comme pianiste de la chorale M’Eloydies.